Créations en Cocon, l’art en partage

Depuis le 1er avril, un collectif d’artistes du Maine-et-Loire diffuse des créations artistiques inédites, fruits d’échanges entre disciplines, en plein confinement. Ces mélanges inattendus sont à retrouver dans le Cocon.


Des titres musicaux, des photos, des vidéos, des lectures de textes, des mots posés sur des sons… toute cette matière est celle du Cocon. Ce Cocon est à la fois un regroupement d’artistes et une plateforme d’échanges où se nouent des collaborations encore inimaginées mais provoquées par le confinement. Toutes les créations du Cocon sont diffusées sur une page Facebook, renvoyant vers Youtube ou SoundCloud.



Farfallina Intrepida

Un cocon pour aller de l’avant

Sur l’initiative du comédien et metteur en scène Fabio Longoni, le Cocon s’est naturellement formé après deux semaines d’isolement. L’envie de continuer à créer, de ne pas rester dans son coin, de partager ses idées, de ne pas attendre des lendemains pour se retrouver et inventer ensemble. Les artistes – une soixantaine invités par mail – ont joué le jeu et se sont retrouvés autour d’une plateforme internet pour déposer leurs propositions – audio, vidéo, photo, textes… –, partager leurs créations et les laisser à qui serait inspiré. Et la sauce a pris : en une quinzaine de jours, le collectif s’est agrandi et la matière s’est enrobée. Le Cocon s’est alors ouvert pour diffuser ses projets sur Facebook.



Palingénésie © Simon Jourdan

Créer sans frontières, ni limites

Les créatifs, venus du Maine-et-Loire mais d’horizons bien différents, ne se connaissent pas tous. Ce Cocon est donc aussi l’occasion de faire se rencontrer les artistes, de croiser les disciplines, de générer des créations inattendues. Le Cocon reste d’ailleurs ouvert à tous ceux qui souhaiteraient y participer. Le principe ? Pas de principes ! Chacun est libre d’y apporter sa patte, de s’emparer des productions d’un tiers, de triturer la matière de l’autre… Les artistes peuvent échanger par mail, consulter la plateforme et s’y abreuver. « La matière peut être reprise, remixée, développée, mélangée par n’importe quel autre artiste. » Voilà qui résume la liberté de création du Cocon.



Mickaël Herguais, Jérôme Rousselet, Olivier Messager, Maxime Arnault, Virginie Lullabox, Benjamin Belliard, Samuel Constantin et Fabio Longoni © Simon Jourdan

Le Cocon concrètement

En plongeant dans le Cocon, c’est une matière d’une extrême diversité qui s’offre aux curieux : un poème d’un artiste lu par un autre, un titre d’un musicien remixé par un second, un texte de l’un ajouté sur la vidéo de l’autre… Sont par exemple diffusées un texte de Fabio Longoni mis en musique et remixé par MeKaNiK MaKiNa puis Olivier Messager ; un titre créé par Virginie Lullabox et Deejay Spok ; un remix de Dalida par le groupe Farfallina Intrepida ; un chant de Benjamin Belliard revu par Deejay Spok ; un texte de Maxime Arnault créé pendant le confinement, une photographie de Simon Jourdan

Une bonne quarantaine de textes, fichiers audio, vidéo et autres photos tournent sur la plateforme commune, mais toutes ces matières n’ont pas été utilisées ou diffusées. On peut néanmoins en retrouver certaines sur le net. Le champ de la création collaborative semble en tout cas illimité dans cette hotte aux merveilles où l’on croise pêle-mêle des textes de Mickaël Herguais, Thierry Thurmel ou Alain Damasio, des créations audio et vidéo de Coline Linder, des musiques d’Olivier Messager ou Phil Devaïl et bien d’autres essais collectifs. Il suffit de les suivre pour s’en apercevoir.


Un Cocon éphémère ?

Peut-être pas ! Bien que le Cocon ait été créé pour égayer le confinement, il n’a pas dit son dernier mot. Depuis le 11 mai et l’arrêt de la quarantaine, le Cocon semble toujours actif. Et de toute façon, il le sera si re-confinement il devait y avoir…


Infos : ccccocon@gmail.com

Facebook du Cocon
SoundCloud du Cocon

musique
  • Création : 13/5/2020
  • Mise à jour : 14/5/2020

Xavier Mortimer : Interview d'un grand magicien !

Xavier Mortimer est un prestidigitateur et comédien français, né le 20 juin 1980 à Briançon dans les Hautes-Alpes. Pour vous, voici une interview de ce magicien de talent...

spectacle - 6.4.2020

Jessy Benjamin, « J’aime beaucoup rire de moi »

En mars, à Nantes, se jouent Les Eclats Francophones, quatre concerts pour fêter la création musicale autour de la langue française à travers le monde. La première date – samedi 14...

musique - 11.3.2020

Tout savoir sur sceno.fr

www.sceno.fr • AideEn savoir plus