Festival Ça Chauffe : Un modèle mâture

Pour se représenter la fertilité du spectacle vivant en Maine-et-Loire, une seule destination : Mûrs-Érigné du 24 février au 1er mars. Le festival Ça Chauffe porté par 38 compagnies professionnelles réunies au sein du S.A.A.S. revient avec 26 spectacles aux formes et émotions plurielles. Regard sur cette 12e édition qui en dit long sur l’esprit de cet ovni culturel et sa progressive extension.


Le changement n’est peut-être pas visible à l’œil nu mais Ça Chauffe a glissé lentement, logiquement. Lancé en 2009 par une poignée de compagnies, le festival rendait bien visible son adjectif « théâtral », illustrant le genre artistique prédominant alors dans le collège du S.A.A.S. (Structures-Artistes Associés Solidaires). Mais au fur et à mesure des adhésions à l’association, la transversalité s’est imposée : Ça Chauffe s’est naturellement ouvert aux disciplines, en même temps qu’il a collé à l’évolution du spectacle vivant, de moins en moins enclin au classement.





Si l’appellation théâtre l’emporte encore sur le programme de cette 12e édition (théâtre, théâtre d’objets, marionnettes, lecture théâtralisée, clown…), la danse et la musique ont bien pris leurs marques. La Cie Hanoumat propose sa création chorégraphique jeune public Petit Terrien… entre ici et là ; la Cie Asylum expose trois solos de danse dans 3Esses ; le musicien François Marsat illustre avec guitare et contrebasse Les Frissons de l’[h]être ; la Cie du Poulpe joue ses airs mystiques De Feu et de Lumière ; les Cies Mêtis & Eoliharpe performent dans leur EletrO’Poetic





Depuis 2016, Ça Chauffe a passé le cap, diversifiant et boostant encore ses propositions, avec l’extension des productions à la Maison des Arts de Mûrs-Érigné, en plus du Centre Jean Carmet. Les créations pour enfants s’y sont épanouies et le lieu prodigue encore ses bienfaits pour le jeune public avec sept ouvertures tous azimuts : Mon doux d’ours de la Cie Oscar & Molière ; Quel Cirque ! de la Cie Les Trombines à Coulisses ; Pour les ânes et les bœufs de la Cie Il est doux de faire les fous ; Le P.C.R. à l’Ouest de la Cie Piment Langue d’Oiseau… En 2020, même les espaces extérieurs ont été réquisitionnés avec notamment une balade médiévale autour de l’âne proposée par la Cie Galop’Théâtre.





La ligne artistique, elle, s’est détendue. Mais certaines démarches convergent toujours avec des engagements forts en termes de sujets. Interroger la société, chatouiller les alternatives, scruter les préoccupations actuelles sont matières à bien des créations. Cette 12e édition l’illustre derechef avec des thèmes brûlants en résonance avec les conflits sociaux dans Et maintenant on fait quoi ? de la Cie Ergatica, en résonance avec les leaders charismatiques aveuglants dans Écoutez ce Fa de la Cie Borboletas, en résonance avec la contestation de la jeunesse dans Du sang sur ma tartine de la Cie ATETC, sans compter les spectacles aux desseins écologiques. Rien que la création collective de cette 12e édition intitulée Pot de départ, en référence à celui de l’humanité, devrait faire réagir…





Là où n’a jamais divergé le festival, c’est dans son fonctionnement, solidaire, et son organisation, atypique. Car c’est bien le seul événement où les professionnels se relaient sur scène, au bar, aux fourneaux ou à la billetterie… En plus de partager équitablement les recettes. Après s’être rodé, le modèle défendu par le S.A.A.S. est aujourd’hui mâture et emmène avec lui une vision humaniste et pérenne, qui démontre l’évidente force du collectif. Et cette 12e édition en est encore la preuve.


www.festival-chauffe.fr

Photo couverture : “Ecoutez ce Fa”

festival
  • Création : 25/2/2020
  • Mise à jour : 25/2/2020

Jessy Benjamin, « J’aime beaucoup rire de moi »

En mars, à Nantes, se jouent Les Eclats Francophones, quatre concerts pour fêter la création musicale autour de la langue française à travers le monde. La première date – samedi 14...

musique - 11.3.2020

Rétropédalage !! Regard arrière sur Premiers Plans

Le festival Premiers Plans s’est déroulé à Angers du 17 au 26 janvier 2020. Zélie Gomez est allée à la rencontre des réalisateurs français de premiers courts-métrages. Pour le magazine...

cinéma - 10.2.2020

Tout savoir sur sceno.fr

www.sceno.fr • AideEn savoir plus