Clay and Friends, « Notre musique est à l’image de ce qu’on écoute »

Clay and Friends est un groupe canadien, difficilement classable, entre empreinte hip hop et pas de côté soul, funk, reggae. Depuis 2015, les cinq Montréalais portés par Mike Clay comptabilisent plus de 1000 lives sur les scènes canadiennes et européennes. En février 2020, ils sortent Grouillades, un nouvel EP qui va faire chalouper, dans l’esprit de La Musica Popular De Verdun, qui définit désormais leur “mix”. Quelques mots avec ce groupe décalé pourrait vous donner envie d’écouter…

Pourquoi vous parle-t-on aujourd’hui de Clay and Friends ? Parce que le combo vient à l’occasion de l’évènement franco-canadien Côte à Côte, dans le cadre des BIS (Biennales Internationales du Spectacle) de Nantes. Côte à Côte convie deux artistes français à collaborer avec deux projets canadiens qui font sensation outre-Atlantique lors d’une résidence, pour une soirée et création unique.

Les talents français, Emilie Marsh, chanteuse rock et Govrache, slameur partageront une résidence avec les canadiens Clay and Friends et Lou-Adriane Cassidy. La soirée Côte à Côte est à expérimenter le 22 janvier à la Cité des Congrès de Nantes.





Est-il vrai que Clay and Friends s’est formé suite à une session de freestyle ?
Mike Clay : La rumeur est que c’est cette même session de freestyle qui roule encore à ce jour.


Lorsque l’on écoute vos derniers titres (Gainsbourg ou Roméo à paraître sur Grouillades), cela tranche avec vos premiers essais très hip-hop de 2013-2014 (A Quest Called Jam). Comment s’est faite la transition, d’un univers très hip-hop à un ensemble empreint de pop, funk, reggae, soul ?
Notre musique est à l’image de ce qu’on écoute. La Musica Popular de Verdun se définit par son mélange de sons, d’accents et de mouvements de bassins.


L’album Conformopolis de 2017 a-t-il marqué un tournant pour Clay and Friends ?
Conformopolis nous a appris que travailler avec une maison de disque, c’était à nos propres risques. Il faut faire attention à quel papier on signe dans la vie.


Peut-on parler de l’EP La Musica Popular de Verdun comme d’une parenthèse pour Clay and Friends ? Ou, étant donné son éclectisme, est-ce finalement une définition du groupe ?
Clay and Friends, c’est La Musica Popular de Verdun. C’est le ‘’best of’’ de tous les styles de musiques que nous apprécions – un hit parade, un top of the charts du moment.


Que signifie Grouillades ?
Pour faire suite à l’EP La Musica Popular de Verdun, Clay and Friends se lance dans l’univers de la Grouillade. Chaque chanson de ce EP est une représentation d’un moment précis lors d’une soirée entre amis et inconnus. Le tout gravite autour de la Grouillade qui, dans ce contexte, se veut le symbole de la conquête de l’inconnu, de l’éphémérité des moments hauts et de la chasse éternelle vers l’amour et la proximité d’autrui. Le terme, emprunté de patois haïtien, englobe le sentiment de bien-être qui s’associe au laisser-aller.





Quels sont vos thèmes de prédilection ?
Les voyages, la vie et la life, les femmes, la vie et la mort.


Vous mélangez l’anglais et le français selon les albums. Est-ce selon l’inspiration du moment ? Ou y a-t-il des choses plus faciles à exprimer en français qu’en anglais (ou inversement !) ?
On n’y pense jamais. La langue qui sort spontanément est celle qui finit sur le disque.


Vous avez plus de 1000 concerts à votre actif et vos lives sont réputés pour ne jamais être identiques. Comment y parvenez-vous ?
Nous avons appris comment vivre sans dormir. Ça donne beaucoup plus de temps pour faire des concerts et se promener sur la planète.


Peut-on parler d’une alchimie de groupe ?
Nous communiquons présentement par télépathie. Ça a commencé lors d’une soirée en 2017 à Tadoussac, dans le nord du Québec. On nous a fait boire une substance douteuse dans une marmite et depuis, on s’entend sans avoir à se parler.





Vous avez été choisi pour représenter la « vitrine musicale canadienne francophone » dans le cadre de la soirée Côte à Côte. Qu’avez-vous pensé quand on vous a proposé cet échange ?
C’est incroyable, nous pouvons enfin mettre en marche notre plan de conquête du monde. Les Grouillades arrivent.


Content de venir jouer en France ? Un souvenir français ?
Lors de notre dernière tournée en France nous avons fait 33 dates en 29 jours. Depuis, nous avons une agence qui s’occupe de nous. On est bien content de ne plus dormir par terre et d’être 6 dans une voiture à 5 places. Movin’ on up yessir, movin’ on up.


Envisagez-vous une grande tournée européenne avec « Grouillades » ? Des ambitions en France ?!
Yes, on sera de retour en mars et cet été. Nous avons des ambitions de conquête du monde : France et Japon sont les prochains sur la liste !


Y a-t-il des artistes français avec qui vous vous trouvez des affinités ?
Némir, Philippe Katerine et Serge Gainsbourg (un peu plus difficile à rejoindre par contre).


Qu’est-ce qui tourne sur votre playlist en ce moment ?
Mac Miller, FKJ, Isiah Rashad et Tobi Lou.

Keep it movin’ long live la musica popular de Verdun’


Clay and Friends : Bandcamp // Facebook // Youtube

Rencontres & concert C$ote à Côte : https://coteacoteauxbis.com/2020

musique
  • Création : 14/1/2020
  • Mise à jour : 14/1/2020

Glauque, « faire passer une émotion »

Glauque est une petite bombe belge qui déferle lentement mais sûrement sur la sphère hip hop, brouillant les genres convenus et les pistes électroniques pour tendre vers l’hybride. ...

musique - 4.12.2019

Yoga du rire

Débutons notre année 2020 de façon positive et enthousiaste...

loisirs - 20.1.2020

Tout savoir sur sceno.fr

www.sceno.fr • AideEn savoir plus