Jean Phi Vergneau

Un artiste dans l’âme peut rester discret, secret, peu importe ce qu’il lui en coûtera. Mais lorsqu’il adopte la sortie de tanière, du moment qu’il s’agit d’un choix, plus rien ne l’arrêtera, et c’est tant mieux. De cette voix grave, croonant à la Johnny Cash ses ballades expérimentées, l’homme peut s’enorgueillir d’être resté fidèle à lui-même. Lui-même, c’est celui qui, malgré cette profondeur vocale, adoucit parfois ses inflexions verbales pour imprimer à ses chansons des relents de tendresse («  Ange Déchu  »). Le minimalisme musical donne une enveloppe que l’on ressent comme le ressac des vagues qu’imposent les marées. Assumant pleinement une personnalité attachante et captivante, d’une sincérité indestructible. . Ainsi savent vivre certains hommes. Ainsi ces certains-là ont-ils réussi à passer le cap d’un vingt et unième siècle envahi par l’individualisme et la déshumanisation. Ces aventuriers du cœur représentent une forme d’oxygène, un appel d’air nécessaire à toute respiration. Cela s’appelle l’espoir.

Marc Sapolin 2018

musique
  • Création : 14/10/2019
  • Mise à jour : 14/10/2019

Rétropédalage !! Regard arrière sur Premiers Plans

Le festival Premiers Plans s’est déroulé à Angers du 17 au 26 janvier 2020. Zélie Gomez est allée à la rencontre des réalisateurs français de premiers courts-métrages. Pour le magazine...

cinéma - 10.2.2020

Glauque, « faire passer une émotion »

Glauque est une petite bombe belge qui déferle lentement mais sûrement sur la sphère hip hop, brouillant les genres convenus et les pistes électroniques pour tendre vers l’hybride. ...

musique - 4.12.2019

Tout savoir sur sceno.fr

www.sceno.fr • AideEn savoir plus