La Nuit Burkinabé enflamme le Bois II

Samedi 27 juillet, La Nuit Burkinabé reprend ses quartiers dans les anciennes mines de fer de Nyoiseau, sur le site de Bois II occupé par les ateliers d’artistes de Centrale 7. Le festival y installe une 7e édition au riche programme.


Éducation, art et culture sont les trois leviers de l’association BEAC qui œuvre pour les enfants burkinabés. Chaque année, La Nuit Burkinabé vient en soutien à ses actions avec des concerts enflammés de musiques d’Afrique de l’Ouest, dans le cadre artistique de Centrale 7.





L’événement est devenu un incontournable pour les amateurs de culture africaine, avec une programmation toujours plus riche et diversifiée. Après Akeikoi, Patrick Kabré ou Simon Winsé, le festival met cette année en lumière Faso Funky, Anga Tafè, Good Morning Africa ou encore Mougnou Percussions. Cette 7e édition inaugure aussi un nouveau rendez-vous en après-midi et reçoit pour l’occasion un spectacle conté par François Moïse Bamba.

D’autres activités seront accessibles à tous, comme des ateliers peinture ou essais danses ; ceux qui ne connaissent pas la friche artistique en profiteront pour découvrir les oeuvres du site. Et la gastronomie sera aussi en bonne place puisque 2 menus africains seront proposés pour le repas.
Un 7e festival solidaire qui allie spectacles, ateliers et mets africains.

Avec Faso Funky, Anga Tafè, Good Morning Africa, Mougnou Percussions, François Moïse Bamba

Photo couverture : Faso Funky

festival
  • Création : 24/7/2019
  • Mise à jour : 24/7/2019

Xavier Mortimer : Interview d'un grand magicien !

Xavier Mortimer est un prestidigitateur et comédien français, né le 20 juin 1980 à Briançon dans les Hautes-Alpes. Pour vous, voici une interview de ce magicien de talent...

spectacle - 6.4.2020

Exposition Géologie Personnelle

J’aime la musicalité de la couleur, ses tonalités et ses accords, mais plus encore j’aime la richesse de la matière. J’aime les textures...

exposition - 27.6.2020

Tout savoir sur sceno.fr

www.sceno.fr • AideEn savoir plus