Girls and Boys : un seul en scène en compétition au Grand Théâtre

Vendredi 21 juin, c’est le dernier spectacle du concours des compagnies 2019 du Festival d’Anjou. Constance Dollé, qui a reçu le Molière du seul en scène 2019, nous emmène avec elle dans un diner où son personnage se raconte sans filtre… Girls and Boys de Dennis Kelly nous promet donc un diner pas comme les autres…


Quatre invités, un monologue

Quatre spectateurs ont été choisis pour accompagner la comédienne dans son diner. Diner pas comme nous pourrions nous l’imaginer mais un diner où seule la maitresse de maison se raconte : sa rencontre avec celui qui sera le père de ses deux enfants, leur amour passionné, leurs envies, leurs achats, leur profession… tout simplement leur vie quotidienne. Elle est sans filtre, prononce des mots crus, des moments intimes, ce qui se passe bien mais aussi ce qui se passe mal. Toute sa vie y passe. Cependant, son monologue est entrecoupé de scène où elle s’adresse à ses enfants que nous ne voyons pas. Ce qui ne manque pas de nous interroger pour savoir où elle nous emmène.


Une fin de diner poignante

Au fil de ce monologue et des interruptions où elle parle avec ses enfants, nous nous demandons ce qui se passe réellement au cours de ce diner. Ce n’est qu’au moment où nous sentons la fin proche de celui-ci qu’elle évoque les événements les plus tragiques de sa vie et elle nous cueille avec ce moment de tristesse et de tendresse. Cette pièce de Dennis Kelly est poignante, accrocheuse et raconte parfaitement les affres de la vie, ce que l’amour et l’argent nous amène à faire quand l’équilibre construit menace de s’effondrer et que le désordre s’installe. Un spectacle à ne pas manquer !


Il n’est pas étonnant que ce spectacle soit un de ceux récompensés par les jurys de ce concours de compagnies. En effet, ce spectacle et La Vedette du quartier sont arrivés ex æquo pour le prix Jean-Claude Brialy du meilleur spectacle. Cette récompense supplémentaire pour Girls and Boys après son Molière 2019 du meilleur spectacle lui assure la réussite aussi bien pour ses pairs que pour le public qui a ovationné Constance Dollé pour son interprétation magistrale.

Crédit Photo : Jean-Claude Hermaize

théâtre
  • Création : 23/6/2019
  • Mise à jour : 23/6/2019

Réfléchir avec le genre est stimulant

Une quinzaine de manifestations sociales, culturelles et scientifiques animeront la troisième édition du Mois du Genre, courant mars. Un événement porté par l’Université d’Angers (...

conférence - 14.3.2019

Une nouvelle saison sous une bonne étoile

Depuis le 6 avril 2019, une nouvelle constellation s’est levée dans le firmament de l’écomusée du Véron… Radieuse, étincelante, monumentale...

exposition - 16.4.2019

Tout savoir sur sceno.fr

www.sceno.fr • AideEn savoir plus