THV : une nouvelle saison, d’autres possibles

Le THV de Saint-Barthélemy d’Anjou a dévoilé sa saison 2019-2020. Une saison toute aussi fournie et éclectique que les années passées, mais qui réserve quelques nouveautés. Une ouverture vers d’autres possibles associée à l’arrivée du nouveau directeur du THV, Gurval Réto. Vous pourrez la découvrir en détail le 20 juin au THV.





Ça bouge au Théâtre de l’Hôtel de Ville de Saint-Barthélemy d’Anjou ! Il suffit d’ouvrir sa plaquette pour s’en convaincre : nouveau format, esthétique originale, logo en mouvement… Le THV commence une nouvelle histoire sous la direction de Gurval Réto, arrivé en janvier dernier. Avec l’ex-programmatrice Brigitte Livenais, ils ont cousu une saison à quatre mains, dans la continuité du projet précédemment mené autour des arts du mouvement. « Cette saison reste fidèle au projet culturel défendu par le THV. Nous sommes toujours dans la même dynamique avec un projet pluridisciplinaire attaché à la qualité du propos et à la diversité » soulignait Isabelle Bailleul-Nithart, adjointe à la culture et au tourisme de la ville.





Une scène conséquente du territoire

Même nombre de spectacles, même rythme annuel, le THV affirme encore sa place essentielle sur le territoire angevin avec une offre complémentaire aux programmes culturels de l’agglomération. La saison n’affiche pas moins de 46 spectacles et 86 représentations, dans tous les styles – théâtre, danse, musique, arts de la piste… – et en compagnie d’artistes confirmés et émergents « loin du mainstream ». Si la connivence des programmateurs les a conduits à privilégier une fois de plus des spectacles aux esthétiques plurielles qui questionnent le monde et ses hommes, ce nouveau projet porte néanmoins un vent de fraicheur. « Nous restons dans les arts du mouvement, mais initions un nouveau mouvement qui tend vers le jeune public » confiait Gurval Réto.





Le jeune public en force

La programmation est effectivement très riche en propositions jeune public, avec des spectacles d’arts mêlés, accessibles aux enfants dès 4 ans mais aussi aux adolescents. « Dans la création contemporaine, le spectacle jeune public est un des endroits où l’inventivité est importante. On y trouve des projets multiformes très originaux, avec des niveaux de lecture différents qui en font de vrais spectacles familiaux » commentait Gurval Reto. En plus de la douzaine de spectacles programmée dans l’année, d’autres propositions fleuriront en mars 2020, pour le nouveau temps fort jeune public : Zone de Turbulences. Avec cette pensée particulière pour le jeune public, l’équipe du THV a également réfléchi à une nouvelle tarification : en place du Forfait Famille, un Forfait Tribu est mis en place pour répondre plus adéquatement aux nouvelles compositions familiales.





Des artistes associés

Cette volonté de toucher le jeune public ne s’inscrit pas uniquement dans la programmation de spectacles ; le THV s’appuie également sur des artistes associés. Cette envie de coopération avait déjà vu le jour précédemment (avec Yvann Alexandre ou le Bibliothéâtre), mais s’affirme cette année au moyen d’une collaboration avec deux compagnies qui titillent justement le jeune public. Annabelle Sergent de la compagnie Loba (Angers) travaillera sur ses prochaines écritures théâtrales, Bagarre et Shell Shock, avec notamment des rencontres et des temps de résidence sur plateau et en milieu scolaire. Carole Vergne et Hugo Dayot du collectif a.a.O (Nouvelle Aquitaine) mèneront des réflexions et actions pour leur création, Ether ; la compagnie de danse et arts numériques sera elle aussi dans la médiation avec un workshop de danse et une immersion dans une classe d’école primaire pour une semaine spéciale dessin animé !





Une volonté d’ouverture

Comme à son habitude, le THV infuse tout Saint-Barthélemy, ouvrant ses portes à toutes les écoles de la commune et vadrouillant avec ses artistes à la rencontre des scolaires. Cette année cependant, il souhaite « sortir des murs et se rendre dans des lieux atypiques », dixit Gurval Reto. Avec de nombreux spectacles hors les murs (médiathèque, piscine, école, salles de la commune et surprises…), le THV affiche sa volonté « d’aller à la rencontre des gens », comme il le fait déjà avec ses Bords de scène, des moments d’échange entre artistes et public à l’issue des représentations. La rencontre encore, avec cette idée singulière : présenter la saison chez les habitants ! En septembre, l’équipe du THV incite ceux qui le souhaitent à réunir voisins et amis chez eux, pour une présentation privée du projet culturel, en toute simplicité.





Des esthétiques et Cies en veux-tu en voilà !

« Je ne veux pas programmer ce que veulent les gens, mais ce qu’ils pourraient aimer » déclarait Gurval Réto pour résumer ses envies. On retrouve donc, dans cette saison 2019-2020, des points d’entrée évidents mais aussi des pépites à découvrir. En musique, on passera du blues de Leyla McCalla au dub de Zenzile, des chansons d’Alexis HK aux envolées folles de Flavia Coelho. Côté théâtre, le shaker servira des thèmes et styles divers. Aussi bien le seul en scène humoristique de Yohann Metay, La tragédie du dossard 512, que des créations puissantes comme celle de Bajour, Un homme qui fume c’est plus sain. Aussi bien des marionnettes avec la Cie Tro-Héol et Silencio Blanco que du cirque avec la Cie Ieto et les collectifs À Sens Unique et Entre Nous.

Le plateau sera le lieu de convergence des réflexions contemporaines. Comme en danse où l’on naviguera entre une chorégraphie proche des gens avec la Cie Vilcanota et une Exploration pour une piscine avec le collectif EDA. Et toujours des spectacles insolites où les arts fusionnent : la Cie Raoul Lambert (concert de magie mentale), Subliminati Corporation (jonglage, marionnettes et magie nouvelle), Biche Prod (théâtre en drive-in)… Le détail de la programmation est à découvrir le 20 juin à 20h sur la scène du THV.





Le THV, c’est aussi et toujours…

Des résidences (neuf équipes en création accueillies sur la saison 2019-2020), des stages et ateliers (danse, lecture théâtrale, lutherie…), des répétitions publiques, des visites, des ouvertures (conférence avec le village Pierre Rhabi, cinéma avec ACA…), des partenariats (CNDC, PJP 49, PCGO…) et beaucoup de médiation culturelle avec des parcours et actions scolaires en augmentation. Cette saison 2019-2010 est encore un projet complet et de qualité qui confirme la singularité du THV et sa belle vision des arts vivants.





www.thv.fr

spectacle
  • Création : 17/6/2019
  • Mise à jour : 17/6/2019

Glauque, « faire passer une émotion »

Glauque est une petite bombe belge qui déferle lentement mais sûrement sur la sphère hip hop, brouillant les genres convenus et les pistes électroniques pour tendre vers l’hybride. ...

musique - 4.12.2019

Festival de caprices musicaux !

Du 1er au 8 décembre, le festival Capriccio en Maine propose de nombreux rendez-vous pour rendre accessible...

festival - 4.12.2019

Angers BD fête ses 20 ans !

Rendez-vous les 7 & 8 décembre 2019 au Centre de Congrès d’Angers pour célébrer les 20 ans du festival...

littérature - 4.12.2019

Fricassée de musiciens

Le 15 novembre marque une double sortie : celle d’un livre et d’une exposition, tous deux intitulés : La cuisine des musiciens. Un...

musique - 25.11.2019

Florilège d'automne

La chorale Col Canto invite la chorale Calimélody de Chaudefonds-sur-Layon pour un concert commun le samedi 23 novembre 2019 à 16h30...

musique - 15.10.2019

Tout savoir sur sceno.fr

www.sceno.fr • AideEn savoir plus