70e Festival d’Anjou : Vers le renouveau du Concours des Compagnies

Dernière programmation de Nicolas Briançon, mais premier échauffement pour Jean Robert-Charrier. Parmi la trentaine de spectacles proposée pour les 70 ans du Festival d’Anjou, le futur directeur artistique a sélectionné cinq troupes pour le Concours des Compagnies, présidé cette année par Pierre Palmade. Un millésime fort en seuls en scène qui s’annonce plein d’émotions et présage quelques rénovations.





Depuis son inauguration en 2005 par Nicolas Briançon, le Concours des Compagnies du Festival d’Anjou s’est fait une belle réputation. Au point que la compétition qui alloue chaque année des prix et fonds à des talents émergents dans un souci de soutien au travail de création a aujourd’hui le même succès que le reste de la programmation. Cette année, le concours change de mains, et c’est entre celles de Jean Robert-Charrier qu’il rebondit.


« Je souhaitais proposer une programmation très personnelle ; ce sont tous des spectacles que j’ai soutenu à Paris. Montrer des spectacles qui sont proches de moi est une bonne façon de me présenter. » Le futur directeur artistique du Festival d’Anjou, déjà à la tête du Théâtre de La Porte-Saint-Martin à Paris, pose ainsi sa première pierre avec la sélection de cinq troupes professionnelles. Il s’avère qu’elles sont presque toutes orientées vers le seul en scène. « Je n’y tenais pas spécialement, mais il se trouve que ce sont quatre spécialités de seuls en scène très différents, qui n’ont rien à voir les uns les autres, et avec des natures de comédiens très puissantes. » Et Jean Robert-Charrier est attaché au terme, il y a quatre « seuls en scène » cette année : « Ce sont des pièces de théâtre à un personnage mais pas des stand-up ou assimilés ».





Déjà reconnus sur les scènes parisiennes, ces spectacles aux registres et sujets très variés ont simplement en commun de tirer leur force de l’acteur qui l’incarne. Dans Emportée par mon élan, Florence Muller a écrit autour du mariage, pour un personnage sur-mesure. « Il y a une nature profondément comique et profondément dramatique que je ne connais que chez elle. Ce seul en scène est une définition de tout ce qu’elle sait faire » raconte le programmateur. Sa pièce, drôle et dérangeante, n’est pas la seule à avoir été saluée, notamment pour la prestation qu’elle suppose. Girls and Boys, interprété par Constance Dollé, vient de recevoir le Molière du meilleur seul en scène. « C’est archi mérité car c’est une performance d’actrice. Constance raconte une histoire atroce mais elle est incroyablement douée pour le jouer. Pas du tout dans l’effet, pas du tout hystérique ou larmoyante, c’est bouleversant. »


La performance encore avec Riton Liebman, « formidable » Vedette du quartier, qui retrace son histoire personnelle intimement liée à son histoire professionnelle. Ou avec La loi des prodiges de François de Brauer, que Jean Robert-Charrier qualifie justement de « stradivarius du jeu ». « Ce type est un génie qui a écrit, co-mis en scène et joue ce spectacle. Il n’arrête pas pendant une heure quarante et interprète une vingtaine de personnages en même temps. C’est impressionnant ! »





Seule pièce pour quatre comédiens, Motel est une proposition de « drama-comedy serie » à l’américaine ; un projet à l’humour grinçant, monté par des jeunes tout juste sortis du Conservatoire de Paris. Cette création, encore dans les cartons, pourrait préfigurer les changements à venir dans la compétition. « J’aimerais me servir du Concours des compagnies pour présenter des créations » explique l’homme de théâtre. Un challenge pour renouveler la partie l’an prochain ? « Ce qui est sûr, c’est que le Concours des Compagnies sera la pierre angulaire de ce festival, parce que j’ai vraiment envie de travailler dessus pour le développer. Qu’il y ait plus de spectacles, un meilleur ancrage sur place et que l’on en parle davantage en dehors des frontières de l’Anjou. » Dès cette année, on s’attend à une petite bourrasque sur le Festival d’Anjou…


FESTIVAL D’ANJOU, du 10 au 29 juin 2019
Le Plessis-Macé, Angers, Cholet, Saumur

Concours des Compagnies, du 17 au 21 juin 2019
Grand Théâtre – Angers

INFOS : www.festivaldanjou.com

théâtre
  • Création : 13/6/2019
  • Mise à jour : 18/6/2019

Glauque, « faire passer une émotion »

Glauque est une petite bombe belge qui déferle lentement mais sûrement sur la sphère hip hop, brouillant les genres convenus et les pistes électroniques pour tendre vers l’hybride. ...

musique - 4.12.2019

Festival de caprices musicaux !

Du 1er au 8 décembre, le festival Capriccio en Maine propose de nombreux rendez-vous pour rendre accessible...

festival - 4.12.2019

Angers BD fête ses 20 ans !

Rendez-vous les 7 & 8 décembre 2019 au Centre de Congrès d’Angers pour célébrer les 20 ans du festival...

littérature - 4.12.2019

Séances pour Mômes à Cholet

Du 27 novembre 2019 au 5 janvier 2020, le Cinémovida de Cholet ouvre ses salles au jeune public avec...

cinéma - 4.12.2019

Fricassée de musiciens

Le 15 novembre marque une double sortie : celle d’un livre et d’une exposition, tous deux intitulés : La cuisine des musiciens. Un...

musique - 25.11.2019

Florilège d'automne

La chorale Col Canto invite la chorale Calimélody de Chaudefonds-sur-Layon pour un concert commun le samedi 23 novembre 2019 à 16h30...

musique - 15.10.2019

Tout savoir sur sceno.fr

www.sceno.fr • AideEn savoir plus