Don Nino - Rhapsody for the Dead Butterflies

Nicolas Laureau, actif depuis 2000 au sein de NLF3 avec son frère Fabrice, sort en solo depuis 2001 des albums sous le pseudonyme Don Nino (la tilde ayant sauté à la demande d’un homonyme rappeur semble-t-il). Il publie dernièrement et discrètement un septième album studio, Rhapsody for the Dead Butterflies, chez Prohibited Records, après plusieurs sorties chez Infiné.

La musique y est à l’image de la pochette, luxuriante et abstraite : c’est un folk électrique et psychédélique gorgé de soleil et de mystères qui se déroule devant nous, révélant peu à peu comme par stéréoscopie des charmes enfouis qui rendent l’album plus captivant de minute en minute. On s’y enfonce comme dans un sous-bois inextricable, et si les premiers morceaux déconcertent par une apparente simplicité, le sort opère rapidement, procurant la rare envie de s’y replonger dès que la première écoute s’achève.

Maxime Antoine

Sortie : / Prohibited Records
Label / Distri : Prohibited Records



musique
  • Création : 9/5/2019
  • Mise à jour : 9/5/2019

Rétropédalage !! Regard arrière sur Premiers Plans

Le festival Premiers Plans s’est déroulé à Angers du 17 au 26 janvier 2020. Zélie Gomez est allée à la rencontre des réalisateurs français de premiers courts-métrages. Pour le magazine...

cinéma - 10.2.2020

Glauque, « faire passer une émotion »

Glauque est une petite bombe belge qui déferle lentement mais sûrement sur la sphère hip hop, brouillant les genres convenus et les pistes électroniques pour tendre vers l’hybride. ...

musique - 4.12.2019

Tout savoir sur sceno.fr

www.sceno.fr • AideEn savoir plus