Ginkgoa défend les droits des femmes avec One Time

Le groupe électro swing Ginkgoa continue à faire danser les deux côtés de l’Atlantique avec une tournée mondiale et un premier EP One Time au contenu hautement énergique qui n’oublie pas, entre deux danses, de faire passer un message engagé pour défendre la place et l’image des femmes.

Un vrai duo franco-américain, voilà comment on pourrait décrire Ginkgoa. Nicolle Rochelle vient de New York et Antoine Chatenet de Paris. Ils jouent ensemble depuis 2010. L’histoire raconte qu’après quatre ans de tournée avec Jérôme Savary, Nicolle Rochelle a découvert la musique du Français sur internet, et l’a rencontré le même soir par accident dans un club de jazz parisien.

Voici comment Nicolle Rochelle présente le clip : “Nous voulons avec ce clip et cette chanson dire que le regard – problématique – que certains hommes portent sur les femmes n’est évidemment pas nouveau. Il puise aussi sa source dans l’imagerie de l’âge d’or Hollywoodien des années 50/60 qui a largement contribué à cette image de la femme du point de vue de l’homme : celle d’une proie à conquérir. Peu importe les moyens. Ce clip est une forme d’hommage à ces femmes en remontant des images issues des films de cet époque-là, il s’agissait aussi de redonner la parole à ces femmes, ainsi que le plein usage de leur corps. Et de mettre ce regard masculin face à la réalité de ses agissements, qu’ils soient passés ou présents.

La sortie de l’EP One Time est prévue pour le 15 juin 2018. Ginkgoa sera en tournée tout cet été dans toute l’Europe et l’Amérique du Nord.

Voici le clip de One Time de Ginkgoa :

musique
  • Création : 14/6/2018
  • Mise à jour : 14/6/2018

Festival Danse Solo

A l’orée du XXème siècle, le solo apparaît conjointement à l’émergence de la danse moderne. Aux Etats-Unis et en Europe, dans un contexte...

festival - 16.7.2018

Tout savoir sur sceno.fr

www.sceno.fr • AideEn savoir plus