Au mini-théâtre de la Cité

Promenez-vous au Bout du Monde, vous y trouverez un petit lieu de vie qui s’anime au gré d’une programmation artistique, et plus. L’Atelier de la Cité monté par Marie Pasquier a entamé cette année sa 5e saison culturelle, en toute discrétion, avec ses fidèles et les curieux.



En passant l’Office de tourisme pour rejoindre le Château d’Angers, un petit porche laisse entrevoir une enseigne vieillie ; les soirs de spectacle, une guirlande souligne l’écriteau. L’Atelier de la Cité est un lieu intime et chaleureux, plus connu des habitants du quartier, de la Cité justement. Repris en 1988 par Marie Pasquier et son conjoint, l’ancien garage et sa terre battue ont fait place à un atelier de création artistique, salle de danse avec barres ou espace expérimental.


Pari hardi que d’investir dans sa propre salle quand on est professeure de danse contemporaine dans les années 80, mais Marie Pasquier est le genre de femme passionnée, défricheuse et décidée. Danseuse, chorégraphe, comédienne, formatrice, créatrice, dessinatrice à ses heures… cette jeune sexagénaire est intarissable quand il s’agit de sonder les mutations du milieu artistique, elle qui n’a cessé d’explorer dans la liberté des années 70-80.



Après 90, son attachement à la création la pousse à produire ses propres pièces dans l’Atelier de la Cité. « Au moment où j’ai repris les solos, j’ai eu envie de revenir sur scène et de faire participer d’autres artistes. » De façon ponctuelle, des rendez-vous s’organisent ainsi dans le studio de 50 m2 : expositions d’arts plastiques, défilés de mode, projections ciné, *pièces théâtrales, musicales ou chorégraphiques*… Les événements créent un petit noyau autour de la salle, et l’association tourne désormais avec les copains de Marie.



Elle a arrêté une grande partie de ses ateliers et stages, conserve la relaxation, la mise en forme, mais depuis 2009, elle se consacre surtout à la programmation. « Je pioche dans ce qu’on me propose, je recherche particulièrement des petites formes originales qui se prêtent au lieu, mais généralement j’y vais au feeling ! Je me suis plantée une seule fois en cinq ans… » A l’aise dans ses baskets, l’ouvreuse de l’Atelier déploie beaucoup d’énergie pour accueillir des compagnies deux fois par mois, en toute indépendance.


Depuis cinq ans, tel un petit théâtre privé, l’Atelier de la Cité s’efforce de présenter des spectacles que l’on ne voie pas partout ailleurs. On vient aussi s’y retrouver, lors du Bistrot Troc et autres rendez-vous alternatifs, ou y boire le traditionnel verre d’après représentation. Peu importe, l’essentiel est dans la convivialité, à l’Atelier de la Cité.


http://atelierdelaciteangersauboutdumonde.blogspot.fr/

théâtre
  • Création : 12/1/2015
  • Mise à jour : 12/1/2015

Rétropédalage !! Regard arrière sur Premiers Plans

Le festival Premiers Plans s’est déroulé à Angers du 17 au 26 janvier 2020. Zélie Gomez est allée à la rencontre des réalisateurs français de premiers courts-métrages. Pour le magazine...

cinéma - 10.2.2020

Glauque, « faire passer une émotion »

Glauque est une petite bombe belge qui déferle lentement mais sûrement sur la sphère hip hop, brouillant les genres convenus et les pistes électroniques pour tendre vers l’hybride. ...

musique - 4.12.2019

Tout savoir sur sceno.fr

www.sceno.fr • AideEn savoir plus