Étienne Viard & Jean-Pierre Schneider

Belle idée qu’a eu le Grand théâtre d’Angers de confronter les œuvres du peintre Jean-Pierre Schneider et du sculpteur Etienne Viard dans une même exposition. On comprend lors d’un éclairant vernissage que la transdisciplinarité est à l’honneur et comme bien souvent, c’est un enrichissement.

Le travail de Schneider, longtemps abstrait ou « sans sujet » comme il préfère le dire, renoue dans plusieurs séries ou « suites », avec l’inspiration d’éléments qui « mettent en mouvement la peinture ».
Des titres riches apposés aux œuvres et emprunts de littérature sont autant de clé de lecture, laissant toutefois libre l’imagination. Outre les pierres noires ou trapèzes, la serveuse noire d’un tableau fameux de Manet est aussi l’inspiration d’un sujet d’une des séries.

Dans le même espace, les sculptures harmonieuses d’Etienne Viard apportent une agréable résonance. Cet autodidacte qui travaille essentiellement l’acier donne à voir des œuvres en tension, en suspension qui laissent s’insinuer la lumière entre leurs volumes.
Les lignes et les courbes entremêlées évoquent par moment ces formes dépouillées d’une lointaine inspiration orientale. L’équilibre est toujours à  la fois instable et solide.

Cette confrontation de reliefs, d’aplats, de volume et de formes est des plus réussies. – PAF

Jusqu’au 28 mars  

exposition
  • Création : 29/5/2012
  • Mise à jour : 9/4/2013

Jessy Benjamin, « J’aime beaucoup rire de moi »

En mars, à Nantes, se jouent Les Eclats Francophones, quatre concerts pour fêter la création musicale autour de la langue française à travers le monde. La première date – samedi 14...

musique - 11.3.2020

Rétropédalage !! Regard arrière sur Premiers Plans

Le festival Premiers Plans s’est déroulé à Angers du 17 au 26 janvier 2020. Zélie Gomez est allée à la rencontre des réalisateurs français de premiers courts-métrages. Pour le magazine...

cinéma - 10.2.2020

Tout savoir sur sceno.fr

www.sceno.fr • AideEn savoir plus