Partager
Tweeter

ANNULÉ - Les Cahiers de Nijinski / Vernissage de l'installation de Cécile Borne - Les Endimanchés #1

ANNULATION
Suites aux annonces du gouvernement, l’événement est annulé. Les personnes ayant déjà acheté leur place seront remboursées prochainement.

INSTALLATION
« Les indigènes du 7ème continent »

Fiction ethnographique plastique

« _Pendant 20 ans j’ai récolté ces fragments textiles sur les côtes de Bretagne et d’ailleurs. J’ai écarté de mon regard le plastique, pourtant bien présent sur le rivage. Cette matière particulièrement indésirable ne m’inspirait pas. Puis, il m’a fallu me rendre à l’évidence, je ne pouvais plus faire comme si ce n’était pas là. Il fallait que je porte un regard sur cette réalité. Ce déchet avait aussi des choses à dire. De ce nouveau regard, ont émergé LES INDIGÈNES DU 7ème CONTINENT. Ce peuple habite les contrées plastiques et nous renvoie à notre inconséquence. Sa présence est le miroir de notre surconsommation galopante et de notre incapacité à gérer les déchets. Le visiteur est invité à circuler entre objets, images, ponts d’écoute sonores, vidéo, abstractions géométriques répétitives, accumulations étranges, mouvances organiques, détournements de fonds marins, appropriations plastiques. Il chemine à la rencontre de ce monde, né de notre saturation consumériste. Ce peuple du 7ème continent assemble les fragments, compose des rituels en liquidant la fonction première afin de laisser émerger un imaginaire ludique mais aussi inquiétant. Il habite un monde reconstitué par une esthétique de l’abandon, il invente de nouveaux codes, de nouveaux rites sur l’autel du grand désastre planétaire. _»
Cécile Borne

Crédit photo : Cécile Borne

15HPERFORMANCE – Gratuit
Vernissage de l’installation / visite guidée par Cécile Borne / Simon Queven et Perrine Camus ( danse )

17HLes Cahiers De Nijinski – 5€ (gratuit pour les moins de 18 ans)
Réservation obligatoire

Quelques jours après sa dernière danse publique en 1919, le célèbre danseur russe Vaslav Nijinski, dont la santé mentale se dégrade de jour en jour, entame la rédaction de ses cahiers dans un ultime élan vital. Il y lance un cri mystique d’amour et de rage, invective Dieu et ses semblables et oscille entre l’écriture de ses mémoires et de son quotidien d’alors, soumis à l’angoisse de son entourage et à la conscience de son imminente disparition. Trois artistes de haut vol s’immergent ici dans cette œuvre fulgurante : le charismatique Denis Lavant, et les musiciens issus des musiques improvisées et contemporaines que sont Matthieu Prual et Gaspar Claus. Sur scène la voix, les corps, les peaux, les sons entrent en résonance avec le souffle de Nijinski, convoquent les fantômes de ses danses, et nous plongent dans le tressaillement du génie face à l’incandescence du mystère de mourir, de créer, d’être en vie.

Denis Lavant voix et corps – Matthieu Prual saxophone, clarinette basse et électronique, direction artistique – Gaspar Claus violoncelle et électronique – Thomas Rabillon création vidéo et lumière – Jérémie Bélingard regard chorégraphique – Texte de Vaslav Nijinski, adapté par Christian Dumais Lvowski
Crédit photo : Thomas Rabillon

0297238383
Entrée libre (installation) - tarif : 5 €, gratuit pour les moins de 18 ans (spectacle)
Entrée libre (installation) - tarif : 5 €, gratuit pour les moins de 18 ans (spectacle)
  • Création : 14/10/2020
  • Mise à jour : 30/10/2020
L'agenda vous suggère

Tout savoir sur sceno.fr

www.sceno.fr • AideEn savoir plus