Partager
Tweeter

Chapelier Fou

Dans la grande salle du Chabada, en configuration assise

Depuis une dizaine d’années, Louis Warynski (l’homme qui se planque derrière Chapelier fou) est à peu près aussi insaisissable que le personnage d’Alice au Pays des Merveilles auquel il emprunte son pseudonyme. Dans ses disques toujours sublimes, violons et clavecins se frottent à de vieux synthétiseurs vintage et aux tout derniers séquenceurs, créant ainsi une sorte d’electronica baroque qu’on imaginerait sans mal illustrer la poésie des films de Tim Burton ou de Michel Gondry. On ne voit guère que le producteur anglais Matthew Herbert à pouvoir mener un tel chemin aussi singulier entre électronique et organique, sans jamais faire de faux-pas. C’est dire s’il ne faut pas rater ce rendez-vous.

electro
02 41 96 13 40
5/8/10€
  • Création : 30/9/2020
  • Mise à jour : 30/9/2020
L'agenda vous suggère

Tout savoir sur sceno.fr

www.sceno.fr • AideEn savoir plus