Partager
Tweeter

CONCERT MUSIQUE BAROQUE ET CONTEMPORAINE JAPONAISE

Kanae Mizobuchi, voix
Koki Fujimoto, guitare
Miyuki Okumura, flûtiste

Trois artistes de talents nous font découvrir un programme inhabituel alternant musique baroque et musique contemporaine japonaise.

_Un doux silence, une douce fontaine … L’eau fluctue et le son flotte.

Pour leur troisième projet à Paris, Koki et Kanae invitent la flûtiste Miyuki.

Ce programme mêle musique contemporaine et baroque. Dans “To the Sea” de Toru Takemitsu, vous pouvez entendre les fluctuations des vagues et le cri des baleines. Dans le trio de Masamichi Kinoshita, une voix affirme tout doucement. Et avec Haendel, vous entendrez le son des douces sources et le chant des roses. Nous nous réjouissons de pouvoir jouer à nouveau dans cet atelier d’artistes et de partager avec vous, la joie d’écouter.
_

Koki Fujimoto est un guitariste japonais vivant à Cologne, lauréat de nombreux concours en Allemagne, Thaïlande, au Royaume-Uni et notamment au Japon.

Né à Tokyo, il débute la guitare à 3 ans. Elève de Noboru Muraji, Tomonori Arai, Kiyoshi Shomura et Tsuneo Ema, il enregistre en 2016 le disque “Pièces de guitare de Toru Takemitsu”. Il apprend la composition avec Miyuki Shiozaki, Sho Ueda et Sunao Isaji, et la direction avec Masayuki Honda. Il étudie aujourd’hui à l’Ecole supérieure de musique de Cologne avec Ansgar Krause.

Kanae Mizobuchi est née à Kagawa au Japon. Après une licence de chant lyrique à Tokyo, elle est entrée au CRR Strasbourg et a obtenu ses diplômes avec Marie Kobayashi et Françoise Kubler. Depuis 2018 elle vit à Stuttgart et suit le master Neue Musik avec Angelika Luz au HMDK Stuttgart. Elle a participé à de nombreuses académies et festivals de musique contemporaine, Voix Nouvelle et Snape Maltings,SWR Vokalensemble.

Miyuki Okumura, originaire du Japon, a commencé sa carrière musicale à l’âge de 10 ans. Elle a obtenu en tant qu’élève d’honneur sa licence dans la première école de musique à Tokyo: l’université Uneo Gakuen. Miyuki décide alors de partir étudier en France pour retrouver les techniques et la sonorité de la flûte développées au 19e et 20e siècle. Après l’obtention de son master à la HEAR de Strasbourg auprès de Silvia Careddu, elle se perfectionne auprès de Marc Hantaï au scholas cantorum basiliensis au master en travers. Soliste de l’orchestre « Orch’est Ensemble » sous la direction d’Olivier HOLT pour le concerto de Reinecke, Miyuki donne régulièrement des récitals et joue à la Radio France.

Le concert est suivi d’une rencontre avec les artistes autour d’un cocktail convivial.

Participation : 12€
Membres de Matreselva & étudiants : 8€

musique baroque musique contemporaine musique japonaise
  • Création : 29/9/2020
  • Mise à jour : 29/9/2020
L'agenda vous suggère

Tout savoir sur sceno.fr

www.sceno.fr • AideEn savoir plus