Partager
Tweeter

L'Homme rare, Nadia Beugré

Brouiller les genres

Les mouvements de hanches et de bassin seraient l’apanage des femmes. Nadia Beugré, chorégraphe franco-ivoirienne à la renommée grandissante, dépasse les tabous. Régulièrement programmée au Festival d’Automne à Paris, elle y présente cette année sa nouvelle création. Perchés sur des chaussures à talons, de dos, cinq danseurs virtuoses font valser les stéréotypes de genre. Ils ondulent et se déhanchent, s’appropriant les mouvements de plusieurs danses urbaines du monde entier. On ausculte leurs corps, glissant de la question du genre à celle de la marchandisation. Évocation de l’exhibition des corps noirs au temps de l’esclavagisme, L’Homme rare interroge notre regard sur le corps. 

_Avec le Festival d’Automne à Paris
Dans le cadre d’Escales danse_

danse
0134201414
de 6 à 25€
  • Création : 24/9/2020
  • Mise à jour : 24/9/2020
L'agenda vous suggère

Tout savoir sur sceno.fr

www.sceno.fr • AideEn savoir plus