Partager
Tweeter

On prend le ciel et on le coud à la terre

Théâtre, tout public

Une marche dans les mots de Christian Bobin, à la redécouverte d’une humanité vibrante, profonde et amoureuse. Un spectacle pour dire un enchantement simple.

J’ai découvert l’écriture de Christian Bobin dans une période particulièrement intense de ma vie, faite d’épreuves et de lumières. Pendant un an et demi, j’ai habité près de son écriture, elle est devenue un phare, j’y suis revenu régulièrement et, sans m’en apercevoir, elle a infusé en moi. J’ai acquis la conviction que cette parole était essentielle aujourd’hui. Qu’elle devait être entendue, dans un espace collectif, sur scène.
J’ai souhaité inviter le musicien Yann Féry à mes côtés, car l’innommable dont parle souvent Bobin se rapproche du musical, du sonore.

Nous avons ouvert sur scène un espace de dialogue entre les mots, la voix, la musique et le public. Utiliser les outils musicaux, de mise en scène et d’interprétation pour faire « sortir » le présent, comme on fait sortir un animal de sa tanière. La redécouverte du présent, c’est le dénominateur commun aux mots de Bobin et à la scène de théâtre.

La pièce contient des extraits de plusieurs oeuvres de l’écrivain Christian Bobin : La part manquante, Mozart et la pluie, Le baiser de marbre noir, L’enchantement simple, Le huitième jour de la semaine, L’homme joie, Lettre oubliée entre deux pages, L’éloignement du monde.

Durée: 60 minutes

0143280050
Tarif normal: 13€/ Tarif réduit: 10€
Du Mardi 21 Juillet à 20h30 au Samedi 25 Juillet à 20h30
Tarif normal: 13€/ Tarif réduit: 10€
  • Création : 7/7/2020
  • Mise à jour : 7/7/2020
L'agenda vous suggère

Tout savoir sur sceno.fr

www.sceno.fr • AideEn savoir plus