Partager
Tweeter

Briser les fers - Académie Supérieure de Théâtre d'Angers

Pourquoi raviver des querelles stériles ? Pourquoi évoquer de vielles lunes ? Pourquoi mettre en scène un passé douloureux ?
« Douloureux » à l’évidence… mais « passé » ? Hélas non !

Bien sûr nous savons que la France a officiellement et définitivement (?) aboli l’esclavage il a fallu pour cela s’y reprendre à deux fois ! D’abord en 1794 puis en 1848.
Quant aux États-Unis d’Amérique… il aura fallu trois longues années de guerre civile pour que l’entêtement d’Abraham Lincoln et l’idée de la Liberté l’emportent sur les questions économiques en 1865.

Aujourd’hui qu’en est-il ? Éradiqué l’esclavage ?

S’il arrivait au théâtre d’oublier qu’il a obligation de divertir, le public saurait le lui rappeler, mais pour autant le théâtre ne saurait se tenir – dans le confort du divertissement – bien à l’abri du tumulte du monde. Cette expérience millénaire du théâtre ancré dans la Cité, de l’Acteur-Citoyen, a naturellement sa place dans un école de théâtre.

Les premières années de l’ASTA (et bien au-delà d’une quelconque obligation de programme) se sont confrontés à ce sujet, sans la moindre volonté de s’ériger en donneurs de leçons. Témoignant d’une situation insupportable, il était devenu indispensable de passer du débat des « idées » à la mise en œuvre d’un langage commun des corps dans l’espace. Car il ne suffit pas de donner à entendre : il faut aussi donner à voir et à rêver… pourquoi pas d’un monde meilleur ?

asta briser les fers
06 95 19 26 92
5 €
  • Création : 14/1/2020
  • Mise à jour : 27/1/2020
L'agenda vous suggère

Tout savoir sur sceno.fr

www.sceno.fr • AideEn savoir plus