Partager
Tweeter

Electricité : sonate en triOhm

[Ensemble Cénoman, Le Mans]
Lionel Le Fournis, Clarissa Severo de Borba et Jean-Christophe Garnier : percussions
Benoît Courribet : traitement informatique

Laurent Durupt écrit cette sonate pour trois percussionnistes en 2011, peu après l’accident nucléaire de Fukushima. Il s’agit d’une réflexion sur l’électricité, sa nature polluante et sa dangerosité mais aussi les infinies possibilités de création artistique qu’elle autorise. Les trois percussionnistes, au milieu d’un instrumentarium en forme de sigle nucléaire, parcourent en sept mouvements les rapports possibles entre électronique et monde instrumental. La courbe dynamique de l’œuvre entière est celle d’une onde sinusoïdale commune au monde musical et au monde électrique.

Dans le cadre de la semaine du développement durable à l’Université du Mans

02.43.83.27.70
10/7/4 €
  • Création : 14/10/2019
  • Mise à jour : 14/10/2019

Tout savoir sur sceno.fr

www.sceno.fr • AideEn savoir plus