Partager
Tweeter

VILLAGES EN SCÈNE - L'ENFANT SAUVAGE

C’est parce que c’est un gosse que je me suis arrêté. Je sais pas dire quel âge il a, mais que c’est un gosse, ça se voit. Y est là que je le trouve sur la place du jeu de balle juste après le marché, tous y remballent encore leurs puces et le gosse y est là tout seul qu’y parle pas… Extrait de L’Enfant Sauvage

On a trouvé une enfant sauvage sur la place du Jeu de Balle à Bruxelles. Ses cris s’entendaient de loin : on la voyait se mordre et saliver comme un petit animal. Au milieu de la foule indifférente, un homme va s’intéresser à elle, et tenter de l’arracher à l’oubli. Il s’appelle “ un homme “, ça aurait pu en être un autre. Ce qu’il nous raconte, c’est la réalité qu’il va découvrir derrière les mots : accueil d’urgence, juge, famille, administration, adoption, père, enfant…

Dans ce monologue poignant, l’auteur nous fait pénétrer une réalité qu’elle connaît bien. Elle ose aborder les sujets les plus durs avec une humanité vivifiante, ouvrant des espaces de parole précieux, plaçant la fonction théâtrale au cœur des nécessités sociétales, et inversement.

De la petite fille, Alice, on ne verra que son petit manteau rose et pourtant, cette petite fille abandonnée emplit complètement l’espace et l’esprit. Sublime invisible, elle nous serre la gorge, nous essore le cœur et nous inonde les yeux.

  • Création : 24/8/2018
  • Mise à jour : 24/8/2018
L'agenda vous suggère

Tout savoir sur sceno.fr

www.sceno.fr • AideEn savoir plus