Partager
Tweeter

WANG LI&YOM

L’un vient de Chine, est un autodidacte de la guimbarde
et joue exclusivement en solo. L’autre est né à Paris, a étudié au conservatoire
et joue en groupe, à la clarinette, des musiques juives de l’est mais pas que.
Au terme de cet apprivoisement mutuel de ces deux orients si éloignés, Yom et
Wang Li ont créé leur lexique musical, un nouveau langage, ni sino-judaïque, ni
judéo-chinois,résolument traditionnel, décidément contemporain, définitivement
respectueux. Le terrain de cette confrontation, de cette connivence, est
également, en cette période troublée et troublante, une inquiétude partagée
face aux dérives des nationalismes exacerbés et aux ravages causés par l’homme
à la nature. La fusion choc
de la clarinette klezmer et de la guimbarde chinoise, explosion sonore inédite
de souffles furieux et de vibrations organiques, d’envolées méditatives et de
riffs de l’étrange, d’ores et déjà immortalisée sur le visionnaire [album]
Green Apocalypse. Télérama

  • Création : 28/6/2018
  • Mise à jour : 28/6/2018

Tout savoir sur sceno.fr

www.sceno.fr • AideEn savoir plus