Partager
Tweeter

Les Musicales de Montsoreau: Duo Vassiliev - Pernel, Harpes et Voix Lyrique

Duo Vassiliev – Pernel
Alexis Vassiliev, contre-alto – Francois Pernel, harpes

Magie de la voix, magie du chant lyrique, délicatesse de la harpe, délicatesse des arias et des mélodies… c’est à un concert tout en élégance, auquel nous sommes conviés par le contre-alto Alexis Vassiliev et le harpiste François Pernel le 27 juillet. Un phénomène de l’art vocal au Château de Montsoreau…

Programme :
Scarlatti (1685-1757) : Vulnera percute… (aria)
Vivaldi (1678-1741) : S’impugni la spada – Montezuma
Pistocchi (1659-1726) : Lagrima l’alma mia – Il Martirio di S. Adriano
Haendel (1685-1759) : Sento brillar – Mirtillo
Vivaldi: Piango, gemo (aria)
Purcell (1659-1695): Hark! The echoeing air… – The Fairy Queen
Solo de harpe
Pernel (2015): Cycle des Ave Maria : Marie de la Transformation
Tchaïkovski (1840-1893) : Chanson tsigane (mélodie)
Chant arménien (XVe s.) : Oures mair im (air)
Rubinstein (1829-1894) : chanson perse rapide (mélodie) / Le nuit (mélodie)
Haendel : Furibondo – Partenope

Ce concert est conçu comme une promenade dans des airs d’opéra du XVIIe au XIXe siècles (avec une petite excursion dans l’Arménie du XVe s et une création du harpiste François Pernel, de 2015, en écho à la nouvelle vocation du Château de Montsoreau…). Il sera l’occasion de découvrir la voix exceptionnelle de contre-alto d’Alexis Vassiliev, si proche des voix disparues des castrats, aux nuances riches, au souffle puissant… un phénomène de l’art vocal !

Sa voix hors norme lui permet d’aborder des répertoires variés, de la Renaissance à la création contemporaine, mais fait surtout merveille dans le grand répertoire baroque et les mélodies Romantiques du XIXe s. Nous serons particulièrement privilégiés avec un programme faisant la part belle aux grands opéras de Haendel, Vivaldi, Purcell…

Alexis Vassiliev sera accompagné par le harpiste François Pernel. Cette association voix et harpe peut paraître étonnante de prime abord, ou tout le moins inhabituelle… mais remonte à l’Antiquité ! Leur duo complice fonctionne à merveille, la voix de contre-alto et la harpe sont faites pour « chanter » ensemble ! François Pernel accompagne Alexis Vassiliev à la harpe classique, mais aussi, suivant le répertoire, à la harpe celtique… Une occasion de redécouvrir cet instrument trop souvent abandonné, avec condescendance, au répertoire purement traditionnel.

Très accessibles, les deux artistes se plairont à répondre aux questions sur la spécificité de la voix de contre-alto tout comme celle des deux harpes et leurs différents usages ou encore le rapport entre les différents répertoires.

Un concert hors norme à ne pas manquer !

« Farinelli avait une voix de soprano éclatante, moelleuse, pleine, claire, égale […] dans de nombreux opéras, un seul air, le plus souvent un adagio, avait été écrit pour lui dans le registre du contralto et tous les autres dans le registre du soprano. Son intonation était d’une justesse impeccable, son trille élégant, sa poitrine tenait le souffle avec une vigueur exceptionnelle et sa gorge était très agile, si bien qu’il produisait les intervalles les plus éloignés rapidement, avec une facilité et une sûreté extrêmes […] » (J.J. Quantz, 1755)
Cette technique de chant, celle des castrats dont Farinelli fut l’un des plus célèbres, Alexis Vassiliev la maintient vivante aujourd’hui. Doué d’un pur contralto, il travaille incessamment à en entretenir la profondeur, la puissance et l’expressivité qui caractérisaient les voix de ces chanteurs qu’on voyait aussi au théâtre.
Il anime ainsi un registre moins entendu que celui des sopranistes, mais qui évoque au plus près celui des interprètes légendaires de Jules César, Orlando et tous les héros incarnés par l’art de Farinelli et ses rivaux.
La voix de contre-ténor a existé avant, pendant et après l’époque des castrats. Si c’est le désir de fixer la tessiture du jeune garçon qui a provoqué l’usage de la castration, on peut de nos jours interpréter ce répertoire des castrats grâce aux voix de contre-ténors, notamment dans le registre chaud et profond du contralto que possède Alexis Vassiliev, comme le possédaient certains grands castrats. Un registre rare qu’une technique exceptionnelle permet d’entretenir et d’enrichir, tout en faisant passer cette voix dans le domaine de la musique contemporaine, y compris dans certaines pièces créées exprès pour elle.

L’association voix/harpe est très ancienne. On la rencontre dans l’Antiquité grecque, notamment. Si par la suite, à certaines époques, la harpe a connu un emploi plus restreint, aujourd’hui Alexis Vassiliev et François Pernel font revivre cette union dans des répertoires d’époques variées, jusqu’à nos jours (Ave Maria de François Pernel).

Duo Vassiliev – Pernel
Alexis Vassiliev, contre-alto – Francois Pernel, harpes

Alexis Vassiliev est né en Russie du Nord dans un milieu musical. Dès son plus jeune âge, il étudie le piano, puis s’oriente vers le chant. Formé d’abord dans la tradition du XIXe siècle, il se dirige ensuite vers le style savant du XVIIIe et la musique baroque. Après le conservatoire et l’Académie Gnessin de Moscou, il vient en France, où il bénéficie de l’enseignement de Régine Crespin et de Viorica Cortez. Il suit également des master class, notamment avec Paul Esswood. Grâce aux techniques acquises auprès de maîtres français et italiens, il maîtrise un répertoire qui se déploie sur une période qui va du XVIe au XXIe siècle. Lauréat de prix nationaux et internationaux, Alexis Vassiliev donne de nombreux concerts en France et à l’étranger, accompagné aux harpes de François Pernel, orgue, clavecin, ensemble baroque. Il prépare un enregistrement d’airs rares du XVIIIe siècle. Son CD « Tchaïkovsky’s Secret » a obtenu un Orphée d’or, Prix spécial de l’Académie de musique présidée par Pierre Bergé.

François Pernel a une formation de musique classique (médaille d’or au CRR de Reims). A côté du répertoire classique qu’il possède, il explore un univers musical imprégné des rythmes et de l’improvisation issus des musiques de tradition orale, en même temps qu’il s’intéresse à la recherche harmonique des compositeurs du XXe siècle (Messiaen, Scriabine, Satie…). Compositeur et arrangeur, il apprivoise des domaines divers : musique classique, lyrique, contemporaine, irlandaise, bretonne. Sa musique développe l’imaginaire, invite à la découverte de sonorités originales et inventives. Sa discographie regroupe une dizaine d’albums, parmi lesquels « Gnossienne », en hommage à l’œuvre d’Erik Satie, et dernièrement « Oak Ink », « Mystical Works » et « Galexya ». Il a composé en 2014 et 2015 un cycle d’Ave Maria, pour harpe et la voix d’Alexis Vassiliev, ainsi qu’un Stabat mater pour ensemble de harpes, flûtes, ténor et contre-ténor, créé à Genève en mars 2015.

alexis vassiliev contreténor françois pernel harpe voix lyrique
02 41 51 70 22
18€ - 13€ - gratuit -18 ans
  • Création : 19/6/2018
  • Mise à jour : 19/6/2018
L'agenda vous suggère
A partir du 15 Décembre 2018

NEMIR

Tout savoir sur sceno.fr

www.sceno.fr • AideEn savoir plus