Concert "Musique à la croisée des guerres" - Joropo et Bolero
Concert "Musique à la croisée des guerres" - Joropo et Bolero
Concert "Musique à la croisée des guerres" - Joropo et Bolero
lundi 5 décembre 2022 à 18h00

Joropo et Bolero trouvent leur origine dans le fandago espagnol, transformé au contact de musiques africaines et autochtones. Ces styles populaires racontent l’exil, la migration, les guerres, mais aussi la quête d’un monde enfin appaisé. Tout en couleurs, comme les peintures de Delacroix, le duo irano-vénézuélien propose encore un nouveau métissage.

Luisa Rojas
Née en 1961 à Caracas, au Venezuela, Luisa Rojas est musicienne Elle débute avec le cuatro, instrument vénézuélien, puis étudie le violoncelle, à l’École supérieure de musique José Ángel Lamas, à Caracas. Elle se produit dans des ensembles de chambre, orchestres de chambre et symphoniques (Sistema Nacional de las Orquestas Sinfónicas). Elle enseigne le solfège et le violoncelle, puis se spécialise en éducation sociale, option musique, à l’Université Simón Rodríguez. Elle conduit des ateliers d’intelligence émotionnelle, planification, pédagogie musicale et musique vénézuélienne. Assistante à la direction de Pro Música de Cámara et directrice de l’école de musique Luthier, elle organise des événements musicaux. En France depuis 2017, elle est membre de l’atelier des artistes en exil.

Younès Faghihi
Né en 1981 en Iran dans la province d’Azerbâïdjân-e Sharghi, Younes Faghihi est plasticien et percussionniste. Il commence la calligraphie et la peinture à 12ans, étudie les arts plastiques à l’université d’Azâdà Téhéran et la calligraphie à la Société iranienne de calligraphie. Il remporte de nombreux concours et distinctions pour ses travaux. En 2010, après l’obtention d’un master de publicité à l’université de Chypre à Téhéran, il est accueilli en résidence à la Cité internationale des arts à Paris, où il décide de rester. Il expose à Paris, en Italie, en Allemagne, en Autriche, en Turquie et aux États-Unis et dispense des cours. Il se produit aussi lors de concerts de musique traditionnelle iranienne. Il est membre de l’atelier des artistes en exil.

Publié le 24/11/2022 à 1:24 par Open Event Paris
Crédit Photo © Abdul Saboor